Le col de l'Espigoulier dans le Tour de France

Alpes du Sud  / Bouches-du-Rhône (13)

© Miroir Sprint

Le col de l'Espigoulier est situé dans les Bouches-du-Rhône, dans le massif de la Sainte-Baume.

Altitude du col de l' Espigoulier : 728 m

Accès au col de l' Espigoulier :
versant nord, depuis le carrefour de Pujol, 13,5 km à 3,85 % (déniv. : 520 m)
versant sud, depuis Gemenos (13), 9,6 km à 5,5 % (dénivelée : 528 m)

 Le col de l' Espigoulier
et le Tour
  Nombre d'ascensions du col : 4
    Dernier passage du Tour : 1993

 1957   Cat. 2
    12 Cannes - Marseille
    Jean Stablinski
 1969   Cat. 3
    12 Digne - Aubagne
    Felice Gimondi
 1973   Cat. 2
    10 Nice - Aubagne
    Michael Wright 
 1993   Cat. 4
    12 Isola 2000 - Marseille
    Fabio Roscioli


© Courtesy Patricio Saldivia Saldivia Noack
www.lesiteducyclisme.net




© Courtesy Graziano Nardini
www.dewielersite.net




Rechercher avec  

 

 


Profil du col de l'Espigoulier

de Gemenos (13)

Source des profils de cols : www.salite.ch

Retrouvez les archives vidéo
du Tour de France avec l'INA
(Institut national de l'Audiovisuel)

Vous devez installer Adobe Flash Player pour lire les vidéos

Tour de France 1957
Etape 12

Cannes-Marseille

Journal Télévisé 20 H00 - 10/07/1957 - 04'08"

Résumé muet, de la 12 ème étape du Tour de France 1957, reliant CANNES à MARSEILLE en 239 kilomètres, en passant par TOULON, le Mont Faron et le col de l'Espigoulier.

Suivi de l'interview (sonore) du vainqueur de l'étape : Jean STABLINSKI.
Au départ de CANNES le peloton au complet roule vers Toulon. Très vite ANGLADE, dossard 82, place une attaque. Il entraîne dans sa roue Jean STABLINSKI (n°10). Arrivée à TOULON l'échappée compte 6 minutes 10 d'avance sur le peloton. Dans l'ascension du Mont Faron, STABLINSKI place une accélération et lâche ANGLADE. Le peloton est disloqué au sommet de ce mont.

Un groupe de poursuivants se constitue composé de FREIDRICH (n°55) et BERGAUD (n°4). Ils rattrapent et dépassent Anglade (n°82) dans le col de L'Espigoulier.
Ils ne rattraperont jamais Jean STABLINSKI qui finit cette échappée, en franchissant, seul, la ligne d'arrivée au vélodrome de Marseille, applaudi par les spectateurs.
FREIDRICH termine second et BERGAUD troisième de l'étape.
PERROT interviewe Jean STABLINSKI, encore sur son vélo. Il explique brièvement son échappée solitaire.

Production, producteur ou co-producteur :
Office national de RADIODIFFUSION TELEVISION FRANCAISE
Générique : journalistes : Jean Quittard, Jacques Perrot
participant : Jean Stablinski

© Le Miroir des Sports

© Courtesy Guy Dedieu
www.lesiteducyclisme.net

© Reuters / Denis Balibouse


  A votre service


© ledicodutour.com

Vous avez vu passer
le Tour de France
mais vous ne vous souvenez plus exactement où
ni en quelle année

Le Dico du Tour
peut vous aider
à préciser vos souvenirs


  Contactez
   le Dico du Tour

Merci au "siteducyclisme.net" (dewielersite.net) pour l'autorisation
de publier les photos des coureurs


© Frédéric Rambault    
www.ledicodutour.com

© ledicodutour.com

 










© estrepublicain.fr


© Presse Sports / Roger Krieger

Contactez
le Dico du Tour


© Frédéric Rambault      
www.ledicodutour.com


                             
    © Le Miroir des Sports

                    
© www.ledicodutour.com

                                 
   © Société du Tour de France

                                   
   © AFP / Lionel Bonaventure


© Miroir du Cyclisme


© Courtesy Graziano Nardini
www.dewielersite.net


© www.ledicodutour.com

© Photo : Courtesy Patricio Saldivia Saldivia Noack
www.dewielersite.net


© Miroir Sprint


© Le Miroir des Sports

Rechercher avec  

 


© Miroir Sprint / Le Miroir du Tour




© ledicodutour.com
juin 2003-2019
Tous droits réservés
Site déclaré à la CNIL (n° 864083)
et certifié IDDN

Mentions légales